décoration d'intérieur

Le forum des Professionnels de la Décoration


    Carnet de voyages

    Partagez

    bosie

    Messages : 31
    Date d'inscription : 29/12/2010

    Carnet de voyages

    Message  bosie le Dim 8 Jan - 19:08

    Je profite de mon retour de séjour en Israel pour vous poster quelques photos qui, à défaut d'esthétisme ne manqueront pas d'intérêt pour ceux qui s'intéressent à ce pays pas plus grand qu'un département Français et sa géographie compliquée. Ayant perdu toutes mes photos de mes voyages passées (une quinzaine)à cause d'un incident de disque dur, c'est rassurant de savoir que ces photos là seront plus accessibles.

    Petit repère : séjour en terre sainte en famille, du 1er au 8 janvier 2012. 3 destinations : Jérusalem (Israel), Bethléem (Palestine), Tel Aviv (Israel).

    Premier séjour en hiver, temps doux à Tel Aviv, franchement frais à Jérusalem (800 m d'altitude) et Bethléem. Pas toujours radieux, globalement le ciel était clément. Quelques vues de Jérusalem depuis le mont des oliviers :

    gros plan sur l'esplanade de la mosquée Al Aqsa :

    le magnifique dôme du Rocher abrite le rocher sur lequel Abraham s'apprêta à sacrifier son fils mais aussi celui duquel le prophète Mahomet se serait élancé. Une drôle d'anecdote trouvée dans le Lonely Planet : construite en 688 en concurrence au Saint Sepulcre, la plaque dédiée au calife qui fit érigée le dôme fut effacée par un autre, deux cents ans plus tard pour s'approprier l'ouvrage. Manque de pot, seul le nom fut changé et pas la date, l'imposture étai flagrante !

    j'ai eu la chance par le passé de visiter l'esplanade auquel les non musulmans accèdent via une rampe en bois depuis le Mur des Lamentations. L'endroit est vaste, joli et y règne une grande quiétude. A l'époque je m'étais arrêté une heure sur place en famille et un groupe de femme voilée avec enfants avait joué avec ma fille, Juive typé indienne par ma femme. Ce genre de moments où les clivages s'effondrent est saisissant en de tels lieux si sujets à drames.



    Ici une vue coupée de la vieille ville et la nouvelle : les observateurs noteront les grues en fond, le pays est en perpétuelle expansion. La pierre de Jérusalem est la matière de prédilection des entrepreneurs, la ville est magnifique avec ses minarets, ses croix et étoiles de David à perte de vue.

    La vieille ville en elle-même est un trésor culturel : on y trouve dans un rayon de 2 Km une somme hallucinante de lieux saints.

    Toujours depuis le mont des Oliviers, vue de l'Eglise Orthodoxe dont j'ai raté une fois encore la visite à 15 min près :



    Quand le ciel est bleu et que l'on est suffisamment près de l'édifice, la découpe des dômes or sur fond bleu est époustouflante.

    vue des tombes juives :



    Ce mont est triplement sain pour les 3 religions : c'est un cimetière musulman (partie jouxtant le rempart) un cimetière Juif (celui des Justes, l'un de ses plus célèbres occupants est Oscar Schindler (non juif pour le coup) et chrétien, il contient notamment la tombe des trois prophètes ayant annoncé la venue du Christ 500 ans avants. Ce tombeau là se visite, au hasard d'une ruelle, la tombe, creusée à même la roche :

    le site est une grotte avec de multiples caveau dont la petite taille (les cercueils ont été retirés) des hommes à cette époque (quelques 1,50 m à vue d'oeil) Propriété de l'Eglise, une maison privée occupe le lieu dont l'occupant prend plaisir à guider les touristes. Par chance nous avons viisté le mont à pieds et non depuis le sommet, en voiture. Sur le chemin du retour, je trouve une petite entrée d'un jardin privé avec un panneau "tombes des prophètes, 500 ans av JC) en pénétrant le site, je trouve le proprio seul avec une bougie en train d'expliquer l'origine du site à deux touristes russe. Et hop, équipés à notre tour d'une bougie, on prend la visite en route. Quand on pense que le lieu peut être inondé par des cars de touristes cette visite à 5 (sans compter mes deux enfants) était privilégiée (avec l'angoisse de voir sa bougie s'éteindre dans la grotte aux dizaines de galeries!)

    Non loin de là, le tombeau de la Vierge Marie, ouvert exceptionnellement une demi heure en avance, d'où une visite sans cohue, dans une atmosphère particulière puisque la majorité des gens présents étaient tous empreints du lieu du fait de leur confession tandis que moi, j'observais, en touriste :

    vue de l'extérieur (comme une fosse taillée dans la pierre)



    vue depuis l'intérieur :




    bosie

    Messages : 31
    Date d'inscription : 29/12/2010

    Re: Carnet de voyages

    Message  bosie le Dim 8 Jan - 19:47

    bosie a écrit:Je profite de mon retour de séjour en Israel pour vous poster quelques photos qui, à défaut d'esthétisme ne manqueront pas d'intérêt pour ceux qui s'intéressent à ce pays pas plus grand qu'un département Français et sa géographie compliquée. Ayant perdu toutes mes photos de mes voyages passées (une quinzaine)à cause d'un incident de disque dur, c'est rassurant de savoir que ces photos là seront plus accessibles.

    Petit repère : séjour en terre sainte en famille, du 1er au 8 janvier 2012. 3 destinations : Jérusalem (Israel), Bethléem (Palestine), Tel Aviv (Israel).

    Premier séjour en hiver, temps doux à Tel Aviv, franchement frais à Jérusalem (800 m d'altitude) et Bethléem. Pas toujours radieux, globalement le ciel était clément. Quelques vues de Jérusalem depuis le mont des oliviers :

    gros plan sur l'esplanade de la mosquée Al Aqsa :

    le magnifique dôme du Rocher abrite le rocher sur lequel Abraham s'apprêta à sacrifier son fils mais aussi celui duquel le prophète Mahomet se serait élancé. Une drôle d'anecdote trouvée dans le Lonely Planet : construite en 688 en concurrence au Saint Sepulcre, la plaque dédiée au calife qui fit érigée le dôme fut effacée par un autre, deux cents ans plus tard pour s'approprier l'ouvrage. Manque de pot, seul le nom fut changé et pas la date, l'imposture étai flagrante !

    j'ai eu la chance par le passé de visiter l'esplanade auquel les non musulmans accèdent via une rampe en bois depuis le Mur des Lamentations. L'endroit est vaste, joli et y règne une grande quiétude. A l'époque je m'étais arrêté une heure sur place en famille et un groupe de femme voilée avec enfants avait joué avec ma fille, Juive typé indienne par ma femme. Ce genre de moments où les clivages s'effondrent est saisissant en de tels lieux si sujets à drames.



    Ici une vue coupée de la vieille ville et la nouvelle : les observateurs noteront les grues en fond, le pays est en perpétuelle expansion. La pierre de Jérusalem est la matière de prédilection des entrepreneurs, la ville est magnifique avec ses minarets, ses croix et étoiles de David à perte de vue.

    La vieille ville en elle-même est un trésor culturel : on y trouve dans un rayon de 2 Km une somme hallucinante de lieux saints.

    Toujours depuis le mont des Oliviers, vue de l'Eglise Orthodoxe dont j'ai raté une fois encore la visite à 15 min près :



    Quand le ciel est bleu et que l'on est suffisamment près de l'édifice, la découpe des dômes or sur fond bleu est époustouflante.

    vue des tombes juives :



    Ce mont est triplement sain pour les 3 religions : c'est un cimetière musulman (partie jouxtant le rempart) un cimetière Juif (celui des Justes, l'un de ses plus célèbres occupants est Oscar Schindler (non juif pour le coup) et chrétien, il contient notamment la tombe des trois prophètes ayant annoncé la venue du Christ 500 ans avants. Ce tombeau là se visite, au hasard d'une ruelle, la tombe, creusée à même la roche :

    le site est une grotte avec de multiples caveau dont la petite taille (les cercueils ont été retirés) des hommes à cette époque (quelques 1,50 m à vue d'oeil) Propriété de l'Eglise, une maison privée occupe le lieu dont l'occupant prend plaisir à guider les touristes. Par chance nous avons viisté le mont à pieds et non depuis le sommet, en voiture. Sur le chemin du retour, je trouve une petite entrée d'un jardin privé avec un panneau "tombes des prophètes, 500 ans av JC) en pénétrant le site, je trouve le proprio seul avec une bougie en train d'expliquer l'origine du site à deux touristes russe. Et hop, équipés à notre tour d'une bougie, on prend la visite en route. Quand on pense que le lieu peut être inondé par des cars de touristes cette visite à 5 (sans compter mes deux enfants) était privilégiée (avec l'angoisse de voir sa bougie s'éteindre dans la grotte aux dizaines de galeries!)

    Non loin de là, le tombeau de la Vierge Marie, ouvert exceptionnellement une demi heure en avance, d'où une visite sans cohue, dans une atmosphère particulière puisque la majorité des gens présents étaient tous empreints du lieu du fait de leur confession tandis que moi, j'observais, en touriste :

    vue de l'extérieur (comme une fosse taillée dans la pierre)



    vue depuis l'intérieur :




      La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 1:35